top of page

Qu’est-ce que le CECRL ?


Le CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues) propose une échelle de six niveaux, allant de A1 pour les débutants à C2 pour les experts.

Ces niveaux permettent de se situer précisément et d'apprécier les progrès accomplis.


Cette échelle est un outil précieux pour les autodidactes, qui peuvent s'auto-évaluer, ainsi que pour les enseignants, qui peuvent mesurer la progression de leurs élèves. Elle peut être utilisée dans le cadre d'un apprentissage en solitaire, d'un cursus universitaire ou d'un examen validant. C'est un véritable couteau suisse !



Critères utilisés


Le barème prend en compte cinq compétences clés : en fonction de ce que vous êtes capable de faire, vous pouvez vous situer sur l'un des six niveaux de l'échelle. Les cinq compétences sont les suivantes :


Compréhension orale : votre capacité à comprendre ce que vous entendez, allant de quelques mots-clés isolés pour les débutants à des longs discours pour les apprenants confirmés, même en présence de bruits parasites en fond.


Compréhension écrite : votre aptitude à lire des textes de plus en plus complexes, à comprendre le vocabulaire spécialisé, l'humour et les sous-entendus.


Expression orale en interaction : votre capacité à interagir avec un ou plusieurs locuteurs natifs, en leur parlant et en comprenant ce qu'ils disent pour pouvoir y répondre.


Expression orale en continu : votre capacité à produire un discours, comme une présentation orale ou un récit.


Production écrite : votre aptitude à écrire des textes de plus en plus complexes, allant de la carte postale pour les débutants jusqu'à la critique littéraire pour les experts.



Il est possible d'évaluer chacune de ces compétences indépendamment, sachant que chacune peut se situer à un niveau différent. Par exemple, il est possible d'avoir un niveau B2 en compréhension écrite et un niveau A2 en production écrite.



Découvrez les différents niveaux de compétence en langue


Les débutants, au niveau A1, ont acquis les premières structures de la langue ainsi qu'un vocabulaire de base. Ils peuvent formuler quelques phrases simples sur des sujets concrets, mais il est important que leur interlocuteur parle lentement et se montre compréhensif.


Au niveau A2, intermédiaire ou de survie, les apprenants peuvent comprendre des phrases simples sur des sujets familiers, mais ont besoin d'un vocabulaire simple et direct pour communiquer.

Les utilisateurs intermédiaires, quant à eux, ont atteint le niveau B1. Ils comprennent les points essentiels d'un discours clair touchant à des sujets familiers et sont capables de produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers. Ils peuvent se débrouiller en voyage et dans diverses situations.


Au niveau B2, avancé ou indépendant, une conversation avec un locuteur natif ne pose aucun problème. Les apprenants sont capables de s'exprimer sur une large gamme de thématiques et de comprendre des sujets concrets ou abstraits.


Les utilisateurs expérimentés atteignent le niveau C1, autonome. Ils ont une véritable maîtrise de leur discours, tant dans leur vie sociale que professionnelle, s'exprimant couramment sans chercher rarement leurs mots. Ils sont capables de comprendre des textes longs et complexes, y compris leur signification implicite.


Enfin, les plus expérimentés de la langue atteignent le niveau C2, celui de la maîtrise. Ils n'ont quasiment jamais de difficulté à comprendre ce qu'ils lisent et sont capables de s'exprimer sur des sujets complexes, en faisant ressortir les nuances les plus fines.



Vous souhaitez atteindre vos objectifs en langue ? Découvrez nos formations en langue qui privilégient la communication, avec des formateurs de langue maternelle .

Posts récents

Voir tout
bottom of page